Midi Libre - 10 avril 2014

 

Pour consulter cet artcle, cliquez sur ce lien : http://www.midilibre.fr/herault/baillargues/

 

                            Midi Libre - 25 mars 2014

 

                      Midi Libre - 20 mars 2014

         

                 

                      L'Agglorieuse - 19 mars 2014

                                   

                        Midi Libre - 15 mars 2014

La Gazette de Montpellier - 13 mars 2014

 

Pour une meilleure visibilité du texte,

la présentation de cet article a été modifié.

 

Comment croire que JLM avait payé ses impôts locaux sur sa parcelle AO 331 alors que depuis deux ans ADB démontre qu’il n’est pas en règle. Le document que JLM exhibe dans Midi Libre est un amalgame de TOUS les impôts qu’il paye y compris sur ses SCI ; la partie qui concerne la parcelle AO 331 est très faible et ne correspond absolument pas à la réalité. Néanmoins dans un souci démocratique nous publions cet article avec le correctif que Midi Libre en a fait et l’intégralité de notre texte qui a été distribué dans vos boites aux lettres.

    JLM continue son entreprise de manipulation et de lamentations : il ferait mieux de se mettre VRAIMENT en règle. Une fois pour toutes, en remontant jusqu’à 2006, bien sur...

     Enfin le passage sur le chemin de la commune de Paris est aussi fantaisiste car il tente de faire croire (par homonymie  interposée) que le candidat de J’M Baillargues serait impliqué dans cette affaire...encore de la poudre aux yeux. Sait-il faire autre chose ?

M. MEISSONNIER : Pour mettre fin à cette politique et pour prouver votre bonne foi à la veille des élections, une grande partie de la population vous prie d’ouvrir votre propriété aux journalistes et de leur présenter votre feuille d’impôt totalement illisible, que vous brandissez avec une immense fierté dans la presse.

   

« Il est toujours mieux de dire

 

 

la vérité, à moins que vous soyez

 

 

un menteur exceptionnel ! »


                                                Citation de Jérome K. Jérome

Midi Libre - 10 mars 2014

Midi Libre - 12 mars 2014

Baillargues - 06 mars 2014

J. L. Meissonnier a déclaré récemment au sujet des logements sociaux :

« Je suis le seul maire de l’Agglo à avoir

la maîtrise de mes sols et à pouvoir dire « niet »

(voir ci-dessous l’article de Midi Libre du 02 mars).

Il est tellement libre qu’il en a profité pour s’octroyer le droit de construire sur sa parcelle AO 331 :

        - Sept bâtiments et un lac sans permis de construire....

        - Six bâtiments au moins, en zone inconstructible...

en affirmant, très innocemment,  qu’il avait fait une petite erreur d’implantation ! ! !

Le tout avec la bénédiction du service chargé de l’urbanisme qui n’avait pas remarqué cette modeste

opération immobilière.

 

 

 

 

 

 

 

                              Baillargues - 03 mars 2014

 


 

- Ne te présente pas contre moi ...

 

- Déchire ta pétition ...

 

- Je vais te virer de chez toi ...

 

A chaque candidat son programme !

La liste J’MBaillargues tenait son apéritif de proximité hebdomadaire ce samedi 01 mars dans le lotissement « Le Colombier ».

Le maire sortant, accompagné de deux disciples, distribuait par hasard à la même heure, sa propagande électorale.

Avec son élégance habituelle, le candidat a agressé verbalement une dame qui se trouvait devant sa porte.

Il a reproché à cette Baillarguoise d’être candidate sur une liste concurrente, mais aussi d’avoir obtenu un logement social grâce à son action. Ce qu’elle a  démenti formellement, preuves en mains.

En réalité, elle a été dernièrement à l’origine d’une pétition proposée aux résidents à la suite d’incivilités répétées dans ce secteur.

Elle n’a obtenu aucune réponse de la mairie.

A Baillargues, dans le royaume du « Seigneur de ces dames », il est absolument interdit de se présenter aux élections sans son accord,  mais aussi de s’opposer au dictat du maître.

Toute la gent féminine Baillarguoise appréciera cette nouvelle forme d’intimidation.

 

                                                                   

 

                             Baillargues - 02 mars 2014

 

 


LES MENSONGES REPETES DE MEISSONNIER

 

 

Baillargues - 26 février 2014

Qu'apporte de neuf Baillargues-Info ? Rien ! Rien qui ne soit déjà dit par Jean-Luc Meissonnier, mais que ses affidés tiennent à marteler et à renforcer. Sans oublier les coups de griffes aux adversaires politiques du maire actuel, que ce dernier considère comme des ennemis contre lesquels il envoie ses troupes.

On reconnaît bien là la méthode qui règne à Baillargues depuis 2001. Mais enfin, que peut-on reprocher de grave à Jean-Luc Meissonnier?

D'avoir tenté d'échapper à l'impôt ? Pour lui, c'est un jeu dans lequel il a essayé d'être le plus malin. Il a perdu. Qu'il paye, c'est tout simplement normal.

D'avoir piétiné les règles d'urbanisme ? Il s'est fait prendre les doigts dans la confiture. Il a perdu. Qu'il paye, c'est tout simplement normal. Que lui et ses petits copains essayent de le faire passer pour une victime n'est qu'une manœuvre dilatoire et honteuse. Qu'il assume les conséquences de ses actes, il est adulte.

Non. Tout cela n'est pas le plus grave.

Le plus grave c'est la méthode Meissonnier.

La méthode Meissonnier, c'est vouloir intimider ceux qu'il considère comme pouvant lui faire de l'ombre. C'est vouloir mettre à genoux ses opposants. C'est traiter ses opposants comme des ennemis. C'est vouloir chasser les dirigeants d'associations qui ne sont pas de son bord. C'est vouloir faire régner la loi du silence à son profit. C'est dégager les élus de sa propre liste, ou les employés communaux, qui ne sont pas inconditionnellement d'accord avec lui.

C'est une violence qui se cache à peine, ce sont des pressions, des invectives, des insultes, du mépris.

Que ceux qui ont assisté aux conseils municipaux réfléchissent. La violence avec laquelle Jean-Luc Meissonnier et quelques-uns de ses co-listiers s'acharnent sur l'opposition, Simon Leccia, l'ancien maire, ou José Martinez, le leader actuel de l'opposition, a quelque chose d'inquiétant et de révoltant.

La plupart des élus de l'actuelle majorité reste d'ailleurs silencieuse, gênée devant un comportement marqué par tant de haine.

A cela s'ajoute le maniement du mensonge, la déformation de la vérité, la présentation tronquée des faits, l'interprétation de mots sortis de leur contexte.

C'est tout cela, la méthode Meissonnier. Mais c'est aussi le clientélisme, les cadeaux en échange de ???

Où est l'intérêt général ?

Baillarguois, vous savez bien que tout cela est vrai. En conscience, êtes-vous prêt à faire persister ce système?

Dans l'isoloir, regardez autour de vous :

il n'y a personne.

Vous êtes seul. Vous êtes libre.

 

Baillargues - 19 février 2014

LE SEIGNEUR DE CES DAMES !

 

Après quatre semaines d’attente, Mme Aurélie Armand a enfin reçu une réponse de la mairie.

La candidate disposera bien d’’une salle pour organiser sa réunion publique, programmée le 27 février 2014.

Avec étonnement elle a découvert, quarante huit heures après, que Jean Luc Meissonnier avait choisi, le même jour et la même heure, pour réunir les siens !

La période électorale n’'est pas propice aux cadeaux. Mais une telle goujaterie n’honore pas ses auteurs.

Les électrices baillarguoises apprécieront à sa juste valeur cet immense élan de courtoisie !

 

Baillargues - 16 février 2014

 

Deux as du crochet ont rendu visite

 

à José Martinez et à ses co-listiers,

 

lors d’un apéritif de quartier.

 

Deux raseteurs de renom ont rendu visite à la liste J’MBaillargues, lors d’un apéritif de proximité.  

Ziko Katif, l’étoile montante de la course camarguaise, vainqueur du « Trophée de l’Avenir 2014 » et Sabri Allouani, neuf fois vainqueur du « Trophée des As », sont venus partager le verre de l’amitié et apporter leur soutien à la liste de José Martinez.

Les nombreux aficionados, ravis de l'aubaine, ont débattu longuement avec leurs idoles.

 

 

 

Baillargues - 12 février 2014

 

 

 

 

L’EGLISE, LE CABANON ET  LE PRINCE …

 

Comme on peut le voir sur cette vidéo, le "prince de Baillargues", alias Jean-Luc Meissonnier, s'est arrogé le droit (divin ? !!) d'ériger un "cabanon de campagne" avec fronton publicitaire à quelques dizaines de mètres de l'église de sa "bonne commune", classée monument historique et ce, en toute impunité ...

Comme il le proclame : " mon seul parti c'est Baillargues ".

Ce nouvel exemple d'arrogance et d'irrespect des lois de la République démontre une nouvelle fois que cet élu du peuple foule aux pieds les lois de cette même République.

 

Nos concitoyens peuvent-ils encore faire confiance

à un homme qui les respecte aussi peu ?

 

                                        Baillargues - 07 février 2014

 

                Amnésie ?

A la fin de l'année dernière, not' maire, Jean-Luc Meissonnier, s'est réjoui  au cours d'une réunion publique (et à grands frais) des différents travaux d'aménagement que connaîtra Baillargues prochainement.

 

Tout juste s'il ne s'en attribuait pas l'entière paternité, même si il n'y est pas pour grand-chose dans le cas du pôle d'échange multimodal et du doublement de l'autoroute.

 

N'ayons pas la mémoire courte : en 2006, dans un tract distribué dans tout Baillargues, il se réjouissait de l'abandon du projet de doublement de l'autoroute.

 

Décidément, il se réjouit de tout... et il oublie vite ses propres prises de positions. Comme dit l'autre, ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent.

Baillargues - 31 janvier 2014

Un premier coup de pelle…

et nos impôts jetés à l'eau.

 

Jean-Luc Meissonnier a donné le 30 janvier le "premier coup de pelle" de son plan d'eau. En fait, les pelleteuses sont déjà à l'œuvre et ne l'ont pas attendu.

 Il va le donner en grande pompe, devant les quelques instances qui soutiennent son projet, et devantses inconditionnelspriés d'approuver inconditionnellement l'originalité du projet, et qui seront invités ensuite en remerciement à l'habituel somptueux buffet.

 Que cherche-t-il à prouver, alors que l'immense majorité des Baillarguois sont davantage préoccupés par les impôts locaux que par le wakeboard dont ils n'ont que faire?

 Voudrait-il que l'opération qu'il lance soit irréversible, que le wakeboard lui survive et reste attaché à son nom même s'il n'est pas réélu? Non, sa modestie l'en empêche.

 Voudrait-il laisser sa trace pour les générations futures, comme l'ont fait les pharaons avec leurs pyramides? Sûrement pas, Jean-Luc Meissonnier n'est pas aussi ambitieux!

Non, simplement, il poursuit son idée, comme un taureau qui fonce, même si il sait très bien qu'à fin mars il y aura sûrement de la remise en cause dans l'air.

Mais ça nous coûte cher, et c'est rageant de voir nos impôts jetés à l'eau. 

A moins que ce coup de pelle ne soit le prélude à un coup de balai ?

 

Baillargues - 31 janvier 2014

Pour lire cet article, cliquez sur ce lien : http://www.grandemotte2014.fr/index.php?page=13

Ce mercredi  22 janvier 2014 à midi, deux adhérents d'ADB qui discutaient tranquillement des affaires baillarguoises à la terrasse d'un café ont été interpellés par une personnalité politique locale de l'UMP.

 En substance, ses propos ont été :

 "Je suis complètement indigné de voir que votre maire après avoir bradé la terre des Baillarguois pour construire à outrance, brade aujourd'hui nos traditions taurines au FN. Votre maire est prêt à tout pour séduire l'électorat FN ! ... Nous avons eu raison de l'exclure de l'UMP quand il s'est présenté aux dernières législatives contre son propre parti ..."

 Nos deux adhérents en ont informé le bureau de votre association.

 Le rôle d'ADB est d'informer tous les Baillarguois de l'actualité politique afin que chaque Baillarguois vote en connaissance de cause en mars 2014.

 Jean-Luc Meissonnier est candidat aux élections municipales. Il apparaît, vu son large sourire aux côtés du candidat "Bleu Marine" de la Grande Motte, qu'il a une sympathie toute particulière pour le FN. Le FN de la Grande Motte n'aurait pas pris le risque de publier cette photo sur son site de campagne sans l'assentiment de Jean-Luc Meissonnier.

 

Ainsi donc, notre maire n'hésite pas pour séduire le FN et ses électeurs à brader nos traditions taurines.

 

Déjà, certains membres du club taurin nous ont dit leur indignation et ne s'associent pas à cette démarche bassement électoraliste.

 ADB défend notre identité locale et la culture taurine, qui appartiennent à la collectivité, et qu'aucun individu ni aucun parti ne peut s'approprier.

 NON! Culture taurine ne rime pas avec Bleu Marine!

 Jean-Luc Meissonnier n'a pas le droit de brader l'image du premier magistrat de Baillargues au FN pour glaner quelques voix.

Les Baillarguois ne sont pas dupes! Aujourd'hui, grâce à ADB, ils savent!

 Le bureau d'ADB

 

DERNIERE MINUTE : Comme par enchantement,

l'article publié par le F. N. a disparu du site "Bleu Marine".

 

 

Baillargues - 30 janvier 2014

                              Le maire sortant vient de faire distribuer à grands frais son dernier tract électoral.

                              Il annonce un bilan exceptionnel ... mais il oublie :

                                      * l’inflation exceptionnelle des impôts locaux à Baillargues.

                             Il annonce une maîtrise totale de l’accroissement de la population … il oublie :

                                     * qu’il a bradé la plaine de Colombier, pour trois mille logements.

                            Il annonce une large réélection en 2008 … mais à l’époque ADB n’avait pas encore révélé que :

                                    * depuis 2006 il ne payait pas les impôts de sa résidence principale,

                                    * il ne respectait pas les règles d’urbanisme qu’il était chargé d’appliquer,

                                    * il allait doubler la population de Baillargues. 

 

                           En somme, il oublie de répondre aux questions soulevées par ADB depuis plus d’un an....

                           Il ne parle que de ce qui lui convient et il oublie les vraies questions que les Baillarguois se posent.

 

 

                 

                      

                                     Midi Libre - 10 janvier 2014

Baillargues - 02 janvier 2014

Les membres de « Baillargues info », le site des « Amis de J. L. Meissonnier »,  sont soulagés !

Leur « Alerte enlèvement » a porté ses fruits. Mme Aurélie Armand, une honorable mère de famille, a retrouvé les siens en cette nuit de réveillon.

Selon les craintes de ce site, la candidate aux prochaines élections municipales de 2014, n’avait pas assisté à la dernière réunion du Conseil Municipal, ni à l’importante réunion de présentation du nouveau parc et de son somptueux lac.

Plus inquiétant encore : son site était introuvable.

Doit-on rappeler aux rédacteurs de  « Baillargues info » que Mme Armand est libre de ses choix. Il n'est de secret pour personne qu'elle est opposée au projet de lac. Elle est loin d'être la seule d'ailleurs à Baillargues !

Nous pensons plutôt que les « Amis de J. L. Meissonnier » craignent d'être talonnés sur leur base électorale de droite et du centre droit.

Quant à son site, il était en construction. Il est désormais accessible, alors que celui de M. le maire est toujours inconnu.

Les « Amis de J. L. Meissonnier » peuvent désormais « piquer » les idées de cette candidate a décidé de « chasser » sur les terres du Seigneur.

Une nouvelle fois, « Baillargues info » ne nous a rien appris. La triangulaire aura bien lieu !

Vive la démocratie, le débat et la pluralité des idées !

 

 

 

                              

                                Baillargues - 02 octobre 2013

A Baillargues, les inaugurations

sont-elles devenues privées ?

 

La campagne électorale a pris son rythme de croisière.

L’inauguration de l’école « A. Geoffre », rue de la Chicane, est imminente, mais l’inauguration de son parking présente un caractère d’urgence. En cette période, deux inaugurations valent mieux qu’une.

Curieusement cette manifestation va se dérouler le samedi 7 décembre en cercle fermé, entre amis du maire. Elle semble avoir été programmée, en toute confidentialité.

Interrogés, les élus d’opposition ont déclaré ne pas être au courant, donc pas invités officiellement. Par ailleurs aucune annonce n’a été publiée par la Ville.

Est-ce une fausse information propagée par les opposants déclarés du maire ? Est-ce par économie pour réduire le coût de l’apéritif ?

Le parking sous l’école A. Geoffre porterait le nom de M. Marcellin Lucien, un grand serviteur du sport et amoureux de son village.

Est-ce là une éventuelle récupération politique ? L’action de Lulu, son engagement dans la vie associative locale depuis quarante ans, son nom méritent-ils d'être associés à un sombre parking d’une école, sans lien apparent avec sa passion sportive ?

Lulu aurait été fier de couper le ruban, entouré de ses amis de longue date; malheureusement, il va se retrouver seul car ses amis ne seront pas invités.

 

 

 

                                      

                                  Baillargues - 02 octobre 2013

Le droit d’expression, vu par le maire et son équipe.

 

Lors d’une réunion associative, l’adjoint aux finances de l’équipe municipale a longuement pris la parole en lisant un texte sur son « mobile »; puis il a redemandé la parole pour une seconde intervention : ce qui lui a été refusé. Vexée par ce refus toute l’équipe municipale présente s’est retirée.

Quelques jours après, le conseil municipal a fait voter une motion sur le respect du droit d’expression.

Cette motion est plutôt surréaliste de la part d’une équipe qui depuis treize ans ne donne guère la parole aux Baillarguois et encore moins aux membres de l’opposition municipale.

 Il vous sera facile de vérifier cette affirmationle 05 décembre prochain, à l’occasion de la réunion publique organisée pour présenter, une fois encore, le projet concernant la réalisation d’un lac.

Pour ce grand show électoral, il a choisi la « salle Blanche » de l’Espace Vigneron. Et ce choix n’est pas anodin.

Adb34.fr vous livre ses observations :

a) Cette salle de capacité réduite (moins de 100 places) sera comble une heure avant l’ouverture des portes ; toutes les chaises des premiers rangs seront occupées par les inconditionnels du maire;

b) Conformément  à son très récent engagement, la parole sera donnée au public, sauf que ce parterre lui sera déjà acquis et que les questions posées auront été minutieusement préparées.

Quelques jours plus tard, le service de communication de la mairie, expert en la matière, ne manquera pas de publier un article élogieux :

a) Il soulignera le succès populaire de cette réunion et précisera que des centaines de Baillarguois n’ont pu obtenir une place comme  lors de la réunion "Les grands projets" du 14 octobre.

b) Il démontrera que ce projet est une nécessité pour la Ville et que son coût ne grèvera pas le budget communal;

c) ll ajoutera qu’aucune opposition à cette réalisation n’a été abordée par un public, conquis et admiratif;

d) Il ne manquera pas à de nous faire remarquer que les élus d’opposition et les candidats déclarés ont brillé par leur absence.

Les Baillarguois ne sont pas dupes, ils refusent de cautionner ce type de parodie électorale, financée par les deniers publics.

 

Chers lecteurs, adb34.fr vous donne la parole. N’hésitez pas à nous transmettre vos observations, vos coups de gueule. Votre anonymat sera respecté; vos textes ne seront publiés qu’avec votre accord.

L’impartialité, l’objectivité, la probité, le respect et l’honnêteté de nos élus sont très souvent décriés dans notre pays.

Les Baillarguois n’ont pas été épargnés depuis plusieurs années par certaines affaires peu glorieuses, dénoncées par les médias.

Les candidats de la liste J’M Baillargues de José Martinez devront bien se tenir, après leur élection en mars 2014.

  (http://www.martinez-2014.fr/)

 

Article de presse ci-dessous :

Midi Libre - 01 décembre 2013

 

 

                    

                         Midi Libre - 01 décembre 2013

                                         Baillargues - 19 novembre 2013

             

                      Une soirée pré-électorale

                                             en grande pompe.

 

Malgré des finances en grande difficulté, la majorité

                                            municipale maintient son standing au sommet.

 

A la soirée d’accueil des nouveaux Baillarguois :

Une présentation idyllique des grands projets

 

Vendredi 15 novembre, la municipalité a invité les nouveaux Baillarguois à découvrir la commune et ses services, une tradition instituée par Simon Leccia et son conseil municipal. Une nouvelle fois, les élus de l’opposition furent oubliés. Aucun badge ne leur était réservé.

Le maire a vanté sa politique, avec son service de communication (5 personnes tout de même) en première ligne.

Il a présenté les choses, selon sa convenance, s'appropriant la paternité de tous les grands projets avec un bel  aplomb :

-Le pôle d'échange multimodal (PEM) qui va accueillir 38 trains soit 30 de plus mi-décembre, c'est lui !

-Le dédoublement de l'autoroute par les  ASF,  c’est encore lui !

Il a décliné longuement, grâce à ces grands projets, un objectif 2017 de "fluidité accrue" ... comme pour s'en convaincre lui-même.

Enfin, il a terminé son intervention par la promotion de son « Parc multi-glisse »... qui ne coûterait d’après lui  que 3 millions d'euros aux Baillarguois ...  sur un total de 10 millions d'€. La Région donne 1 million, l'Agglo 4 millions, l'Etat et le Fise environ 2 millions. Il restera donc à payer 3 millions par les Baillarguois, soit 1 million par an sur 3 ans.

 

ADB souhaite informer les Baillarguois en précisant :

- La Région est pleinement compétente pour le PEM et la mairie n'y est quasiment pour rien ... Bravo donc à la Région pour cette action efficace !

- Le Département et l'Agglo sont compétents en matière de transports péri-urbains et urbains et la mairie n'y est quasiment pour rien ... Bravo donc au Département et à l'Agglo pour cette action efficace !

- L'Etat et son concessionnaire ASF sont pleinement compétents pour le dédoublement de l'A9 et la mairie n'y est quasiment pour rien ...

- Le Département est pleinement compétent pour l'aménagement des routes départementales LIEN, RD 26 ...  et la mairie n'y est pour rien ... Bravo donc au Département pour cette action efficace !

 

Le « Parc multi-glisse » est le seul projet purement communal

que le maire s'entête à réaliser, quelque soit son prix !

 

ADB vous révèle  ce que le maire ne vous dit pas :

- Le Parc coûtera 10 354 850 € « HT » donc 12,5 millions d'euros soit 2,5 millions de plus que les 10 annoncés.

- La subvention de l’Agglomération ne sera que de 1.9 million € (2.1 millions sont une avance sur participation qui seront versés fin 2015), soit 2.1 millions de moins que les quatre annoncés.

Si l’on réactualise raisonnablement les subventions, du Fise et de la Région et que l’on considère tous les terrains achetés, jusqu’alors par la mairie :

 

Il restera 9 millions à débourser par les Baillarguois .

Nous sommes très loin des trois millions annoncés …

 

 Et cerise sur le gâteau, le maire dans sa belle envolée a juste oublié de dire que pour financer son lac, il lâche à l’urbanisation 125 hectares, à proximité du Golf de Massane.

 

Il a aussi oublié de dire que si l'entreprise obtenant le wakeboard en délégation de service public fait faillite, la commune devra prendre en charge cette lourde gestion. Baillargues traînera ce coûteux  boulet.

Enfin, cette soirée s'est passée dans une ambiance bien peu respectueuse de la démocratie.

Michèle Amouroux et José Martinez, élus de l'opposition, n’étaient pas les bienvenus. Tous les élus de la majorité disposaient d'un badge, sauf eux…On leur a répondu que seules les personnes invitées en avaient un. Or Mme Amouroux et M Martinez sont des élus de la République et doivent être traités comme  les autres  élus qui composent le conseil municipal. Ils ont le droit d'être présents et présentés aux nouveaux Baillarguois.

Enfin, lorsque les élus sont montés sur l'estrade, le maire s'en est pris au chef de  l’opposition, José Martinez, en l'invectivant et en lui demandant de se pousser.

 

Qu’auront pensé les nouveaux Baillarguois de ces

pratiques si peu respectueuses de la démocratie ?

 

 

            

                           Baillargues - 17 novembre 2013

 


                                                            La campagne s’accélère !

 

Après la déclaration de candidature de José Martinez, pour la liste de rassemblement démoctatique "J'M Baillargues", "Baillargues.net" organise le 27 novembre, à 19 h 30, dans la salle des fêtes, leur première réunion publique.

 

                                               Midi Libre - 09 novembre 2013

 

                                                        DERNIERE MINUTE

 

 

Jose Martinez va entrer en campagne. Cet ingénieur en chef, élu depuis vingt ans, conduira une liste de "Rassemblement démocratique", pour redonner à Baillargues son identité, son dynamisme et sa créativité.

 

                                      

                                   Midi Libre - 06 novembre 2013

 

 

Un lac prestigieux contre quelques arpents de terre

ou

... les bons échanges font les bons amis !

Baillargues - 18 octobre 2013

A Baillargues, la ville « la plus riche de France » selon TF1, l’actualité défile à une cadence folle.

Après des usagers de la rue du Mas de Roue, mécontents des DOS D’ANE, mais aussi de n’avoir pas obtenu de réponses à leurs doléances écrites, voici en fin de mandat, la distribution des BONNETS D’ANE.

Le premier a été décerné par le très sérieux site « Proxiti » (voir notre précédent article), le deuxième par les « Contribuables associés ».

 

Baillargues est classée en première position 

des villes les plus endettées de l’Hérault .

 

Pourtant dans son bulletin municipal, confirmé quelques mois plus tard par "Baillargues Info, le comité de soutien de J.L. Meissonnier, le groupe majoritaire de la municipalité , dressait un tableau idyllique de notre situation budgétaire, alors que les spécialistes de "adb34.fr" étaients plutôt alarmistes. Les marges de manœuvre du futur maire sont désormais réduites ; la situation laissée par J. L. Meissonnier est catastrophique et le futur lac causera des … "suicides" à la chaîne, parmi les contribuables Baillarguois.

Au cours des prochains mois, les élus de la majorité vous présenteront de magnifiques tableaux de statistiques, en couleur, imprimés sur papier glacé; mais la réalité est autre, comme vous pourrez le constater en cliquant sur ce lien :

 

http://www.contribuables.org/argus-des-communes/?p=page-2&code-postal=baillargues&commune=34022

 

Il n’y a que la majorité pour dire que« ADB34.fr » est un tabloïd colportant des fausses rumeurs et d’invectives qui n’intéressaient personne à Baillargues.

A moins que ce soit un certain baron qui fraude le fisc …

 

 

 

                                        Midi Libre - 17 octobre 2013

                                                Coup(s) de gueule 

 

                              Le journal suit avec beaucoup d'attention

                                                            les pérépities de la pré-campagne.

 

                      Baillargues - 10 octobre

 

 

 

Le très sérieux site "Proxiti"

confirme l'endettement de la commune


En 2011, le montant total des dettes dûes par la commune de Baillargues était de : 8 272 000 €.

Par rapport aux 6 152 habitants de Baillargues, en 2011 le poids de cette dette représente 1345 € par habitant.

 

A Baillargues, la dette par habitant a donc augmenté de :

 

297.93 %

 

entre 2000 et 2011. Pendant la même période, les communes françaises similaires à Baillargues, ont vu leur dette par habitant augmenter de 12.2 % en moyenne entre 2000 et 2011.

Depuis 2000, la commune de Baillargues a donc plus augmenté sa dette par habitant que les communes françaises similaires.

En 2011, Baillargues a dû ainsi payer 772 000 € pour rembourser sa dette.
Cela représente : 126 € par habitant de Baillargues, bien entendu prélevés du budget de votre commune et financés par vos impôts locaux.

                                      

                                            Baillargues - 03 octobre 2013

                                Le "triple A" de "Baillargues Info"

                                  comme : Absurde, Abrutissant, Anerie

 

Comme en témoigne le numéro 2 de sa feuille périodique, « Baillargues Info » semble très inquiet pour ses favoris du bureau municipal, bousculés depuis des mois par des affaires plus ou moins légales.

En ville les commentaires vont bon train : Cette publication ne présente aucun intérêt … Ce prospectus est absurde, grotesque, il frise le ridicule … Cette feuille discrétique leurs auteurs … Quel courage !

Quant à l’ADB34, le site qui dit toujours la vérité, preuves à l’appui, il aurait apprécié que les élus majoritaires nous expliquent pourquoi la ville a été placée sous surveillance financière par la Préfecture et qu'ils portent à la connaissance de la population les documents prouvant la bonne foi du maire, dans l’affaire de ses constructions illégales.

 Avant de terminer cette prose, les Baillarguois ont une question à poser

au  maire et l'invitent à y répondre, avec sa légendaire franchise :

M. le Maire, la Ville a t'elle conservée son "Triple A" ?

 

             

 

                                    Midi Libre - 03 octobre 2014

 

                                

  Extrait de l'article de M. A. Boucomont :

 

                            "Et si les communes disparaissaient ..."

 

A six mois des élections municipales, on oublierait presque que le poids des mairies est plus que jamais réduit à peau de chagrin.

En mars 2014, les électeurs des communes de plus de 1000 habitants choisiront leurs représentants à l'intercommunalité en même temps qu'ils voteront aux municipales.

Les semaines qui suivent seront cruciales ...

 

 

                                     Midi Libre - 02 octobre 2013

 

Municipales - "Baillargues désinfo"

 

 

 Pour consulter cet article, cliquez sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2013/09/30/baillargues-desinfo,763857.php

Midi Libre - 29 septembre 2013

 

Cette première chute est elle prémonitoire ?

 

                    

          

          25 septembre 2013 - Direction de l'information légale et administrative                                              

Élections municipales et européennes 2014 : les dates retenues

Publié le 25.09.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

En 2014, des élections municipales et européennes sont prévues en France.

Les municipales doivent se dérouler les dimanches 23 et 30 mars 2014. Le gouvernement a retenu ces dates afin de faciliter la participation des électeurs (aucune zone ne se trouve en période de congés scolaires).

Un décret a été présenté en ce sens par le ministre de l’intérieur au Conseil des ministres du mercredi 25 septembre 2013.

 

*******************

 

                   L'Agglo-Rieuse - 28 août 2013 - N° 555

La Ville de Baillargues est placée sous surveillance financière par le Préfet de l'Hérault
et la Direction générale des collectivités locales

Ci-dessous un extrait de cet article.

La situation financière de Baillargues

 

L’Agglo-Rieuse dans son N° 555 du mercredi 28 aout 2013 révèle l’existence d’une étude préfectorale  qui classerait Baillargues parmi les communes financièrement fragiles.

L’opposition municipale et son chef de file José Raymond Martinez  avaient déjà fait état de cette situation dans le journal municipal ; les chiffres publiés par le Ministère des Finances en janvier dernier permettaient d’asseoir solidement cette affirmation.

Mais la situation semble bien plus grave puisque nous sommes passés sous la surveillance des services de la Préfecture :

      -  de 2001 à 2012 la dette de la commune,  calculée par habitant, a été multipliée par 4. 

     - les taux d’imposition aux taxes locales (TF, TFNB et TH) ont atteint des seuils  bien supérieurs à ceux des communes comparables ; ce qui réduit considérablement nos marges de manœuvres et  donc  nos  possibilités de redressement.

    - les Baillarguois qui payent normalement tous leurs impôts locaux sont inquiets ; évidemment, ceux qui ne sont pas à jour de leurs obligations fiscales n’ont pas le même souci… et, malgré cette situation inquiétante, le maire continue de vouloir créer un lac de plus de 10 millions d’euros à l’entrée de Baillargues, alors qu’il y a tant à faire encore :

      -  la nouvelle école est déjà insuffisante pour faire face aux besoins actuels.

      -  des associations disparaissent faute de soutien municipal.

      -  les promesses  en équipements sportifs n’ont pas été tenues : on a même détruit un stade...

 

                 

                          

                              24 juin 2013 - Midi Libre

 

 

A Baillargues, Mme Aurélie Armand a obtenu le soutien de l'UMP.

 

Les instances départementales de l'UMP ont révélé un certain nombre d'investitures pour les prochaines élections municipales, ainsi que les candidats DVD ou UDI qu'elles soutiendront. 

 

Sur la 3e circonscription

Investitures: Jacques Berthelier au Crès. Pierre Dudieuzere à Vendargues. Michel Fraysse à Montferrier-sur-Lez.. Arnaud Moynier à Beaulieu.

Soutiens: Aurélie ARMAND à Baillargues. Christine Gassio à Castries. Pierre Cleroux à Teyran.

 

 

 

          

                                   Midi Libre - 14 juin 2013


            LE DEPART DE LA CAMPAGNE A ETE

               DONNE PAR LE MAIRE SORTANT

LES PRECISIONS D'UN EXPERT

!
Midi Libre du 14 juin 2013 retrace la réunion publique que Jean-Luc Meissonnier a tenue le 12 juin pour lancer sa campagne des municipales de 2014. C'est un compte rendu - plutôt ironique - avec des allusions au feuilleton télévisé DALLAS et au travail de fond réalisé par Action et Démocratie à Baillargues.
Je souhaite apporter aux adhérents de ADB quelques précisions face aux affirmations que le maire de Baillargues assène généreusement sans se soucier de la réalité et de la vérité (un peu comme M. Cahuzac le faisait devant les députés avec des trémolos dans la voix).

En effet :
- la législation sur les mobil-homes est claire : ce genre d'habitation légère ne peut pas être installée ailleurs que sur des aires de loisirs sauf à perdre ses caractéristiques juridiques.

- le P.L.U. de Baillargues est tout aussi clair : la zone 1AU dont fait partie la parcelle AO 331 de Jean-Luc Meissonnier interdit formellement l'installation de ce genre d'édifice.

Et qui est chargé de la surveillance et de la police du PLU ?
C'est le maire de la commune....

2) Le problème des taxes d'habitation et de foncier bâti sur cette parcelle (dont nous avons la preuve qu'elles ne figuraient pas aux rôles de la commune de 2006 à 2011) ne se serait absolument pas posé si le maire avait fait respecter les textes ci-dessus : pas de mobil-home, pas de taxe...

3) La copie des rôles émis sur la parcelle AO 331 que nous avons demandée, nous a été remise le 9 août 2012 par la responsable du service de l'urbanisme de la commune en présence du maire lui- même. Il ne peut donc pas ignorer cette situation et notamment qu'il n'y avait ni taxe d'habitation ni taxe sur le foncier bâti. Si par la suite, les services fiscaux ont procédé à des régularisations (ce qui serait normal), il serait tout aussi normal que l'intéressé produise ces régularisations depuis 2006.

Toute la polémique sur le sujet cesserait aussitôt, à condition que les dites régularisations remontent à l'année 2006.

4) Enfin comment peut-on dire que "l'opposition a sali sa famille"? D'une part, on ne trouvera nulle trace dans les propos d'ADB sur d'autres membres de sa famille, d'autre part les faits rapportés par ADB (et non par l'opposition), sont réels et assortis de toutes les preuves nécessaires.

Olivier Stein

                                        

                        Midi Libre - 03 juin 2013


Les cadres de l'UMP de la 3e circonscription n'ont pas investi

le maire sortant de Baillargues pour les municipales de 2014.

La décision finale sera prise prochainement par le comité départemental de ce parti.


Pour consultez cet article cliquez sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2013/06/03/castelnau-le-lez-l-ump-grand-n-est-pas-investi-pour-les-municipales,709587.php

 

                        Midi Libre - 29 avril 2013

                       

   La Gazette - 28 mars 2013

La Gazette - 04 avril 2013

La Gazette - 18 avril 2013

 

M. Perrier, adjoint au maire, exige du journal un droit de réponse

La Gazette répond à M. Perrier, adjoint au maire.

                                 

                                     Midi Libre -10 février 2013

                L'UMP REGLERA SES COMPTES A BAILLARGUES 

                               Pour consultez cet article cliquer sur :

http://www.midilibre.fr/2013/02/10/l-ump-bien-decidee-a-regler-ses-comptes,641866.php

Site objectif-ir.com - 04 juin 2012

                              

 

                                          La Gazette - 08 novembre 2012

                           

                        05 février 2012

Pour revenir en haut de page, cliquez sur la flêche se trouvant dans la colonne de gauche

Compteur Global
BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A. D. B.


Dernières informations locales



Baillarguoises, Baillarguois,
En France, le vote n'est pas obligatoire, mais voter est un droit, un devoir civique, mais aussi un acte citoyen et républicain.
Vous venez de vous installer dans notre village, n'oubliez pas de vous faire inscrire, avant la fin de l'année.


OFFICIEL :
Le gouvernement a communiqué les dates des élections municipales :
23 et 30 mars 2014.


L'équipe première du BSBV
a été tenue en échec
par La Peyrade
(2 à 2)


Le bureau de l'ADB souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents qui nous ont rejoint cet été

 

 Toutes les parutions de

A. D. B.

du mois de septembre 2014

 

 
Création d'une nouvelle page : La "Culture en danger"

            

    Mars 2016

31 - Le " lac " prend t-il l'eau ?

http://www.adb34.fr/

-------------------------

NOVEMBRE 2015

06 - Des lendemains funestes

http://www.adb34.fr/

                                 -----------------------

                                      OCTOBRE

02 - Le téléphone phobique

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -----------------------

                                      SEPTEMBRE

22 - Les frasques du maire,

         par une lectrice

          http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

  20 - Communiqué de la M. J. C. à ses adhérents

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

                                 ------------------------

19 - Billet d'humeur du bureau

                         http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

      13 août - Lettre ouverte

aux responsables d'associations.

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -------------------------

15 août - Un magnifique texte du Pasteur Niemöeller, à méditer

http://www.adb34.fr/humeur/

------------------------

15 août - Fermeture de la

M. J. C.

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 

 

OCTOBRE


01 - Midi Libre

Deux femmes sauvées des eaux

http://www.midilibre.fr/2014/10/02/sauvees-des-eaux,1059697.php

 

SEPTEMBRE


23 - La Gazette

Le maire, l'eau froide et le journaliste

http://www.adb34.fr/

 

AOUT

 

11 - Assemblée à la M. J. C.

Dissolution de l'association

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/
 ---------------------------------

 

 JUILLET

 

24 - Coup de blues à la M. J. C.

 ---------------------------------

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 03 - Midi Libre

Enseignants et élèves devant des portes closes.

 http://www.midilibre.fr/2014/06/27/baillargues-enseignants-et-eleves-se-sont-retrouves-devant-des-portes-closes,1016139.php

 ---------------------------------

 

BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A D B





Baillarguoises, Baillarguois,


Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté
et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX
A L'ASSOCIATION


"ACTION ET DEMOCRATIE
A BAILLARGUES"

Vos avis, vos commentaires, vos idées seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture
sur notre site

Baillarguoises, Baillarguois,

Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX A L'ASSOCIATION "ACTION ET DEMOCRATIE A BAILLARGUES"

Vos avis,
vos commentaires,
vos idées
seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture sur notre site


Vos avis, vos commentaires

et vos idées seront

toujours les bienvenus !

 

Pour nous contacter :

Utilisez le formulaire du site

(Voir page : "Contact)

ou

actiondemocratie@laposte.net

 

Votre identité ne

sera publiée

qu'avec votre accord.