Fausse note à l’Ecole

                 de Musique


Midi Libre - 22 mai 2014

Marche funèbre en musique …


                                            Pour consulter cet article, cliquez sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2014/05/22/marche-funebre-pour-l-ecole-de-musique,864326.php

 

 --------------------

Midi Libre - 24 mai 2014

 

 L’école de musique a joué sa dernière partition …

 

                                          Pour lire cet article, cliquez sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2014/05/23/l-ecole-de-musique-a-joue-sa-derniere-partition-jeudi,864887.php

 

 --------------------

Midi Libre - 23 mai 2014


                Enterrement de première classe …  

 

Pour consulter cet article, cliquez sur ce lien :

http://www.midilibre.fr/2014/05/23/baillargues-l-ecole-de-musique-a-ete-enterree-hier-soir,864726.php

Baillargues le 25 mai 2014

 

Lettre ouverte de Mme Monique Chitry,

Professeur de piano, à l’école municipale

de musique de Baillargues

Lettre ouverte à M. le Maire de BAILLARGUES et ses Conseillers

 

Puisque vous m'avez privée d'expression orale, j'ai décidé de m'exprimer malgré tout. En commençant cette lettre ouverte j'ai malheureusement l'affreuse prémonition que vous ne comprendrez pas de quoi je vais vous parler. Tant pis j'essaie quand même.

 Lors du conseil municipal fatal pour l'école, quelque chose de grave s'est produit dans la vie des enfants présents. Moi j'ai vu du désespoir dans leurs yeux. Non seulement vous les privez d'une école à laquelle ils sont profondément attachés mais vous le faites avec un cynisme et un mépris pour eux qu'ils ne sont pas près d'oublier. Ils oublieront vos noms mais pas le triste visage de la vie républicaine que vous leur avez montré.

Comment ensuite leur demander le respect quand les hommes et femmes responsables leur montrent un tel visage ?

Mépris encore pour leurs parents dont vous avez balayé la demande de rencontre d'un seul mot : « politique ». Ce beau mot ( définition du Petit Robert : relatif à la cité) pourquoi l'employez vous pour dénigrer ? N'est ce pas ce que vous êtes, des hommes et femmes qui font de la politique ? Si même vous ne l'aimez pas comment continuer d'espérer ? 

Si vous pensez que l'indignation et l'incompréhension provoquées par votre décision de fermer l'école n'existe que dans votre opposition, voilà une grave erreur...d'appréciation. Ces sentiments là sont présents chez vos administrés de tout bord.

Mépris pour mes collègues dont vous avez voulu faire croire qu'ils étaient prétentieux au point de ne pas vouloir s'occuper d'enfants dans les écoles, quand ils ont comme tout le monde un métier et ne sont pas polyvalents. Ce que vous leur proposez est un autre métier pour lequel ils ne sont pas formés. De leur part c'est au contraire une marque de respect pour les enfants qui ont besoin de formateurs compétents. Sans parler des conditions concrètes d'horaire que vous leur réservez et qui sont incompatibles avec leurs autres activités. Dois je vous rappeler qu'aucun d'entre eux n'est à plein temps dans votre commune ? Mais j'ose espérer que vous savez tout ça.

Vous nous avez affirmé être des gens sérieux et avoir évalué toutes les conséquences de votre décision. Je n'ai cependant pas bien compris comment cette réforme des rythmes scolaires qui cause notre perte, mais selon vous va profiter à tous les enfants de Baillargues va se mettre en place concrètement. Je ne suis probablement pas la seule à être perplexe. Croyez bien que notre attention sera vive à ce sujet.

Pour ce qui me concerne, je ne vous remercie pas d'endeuiller mon départ à la retraite en niant la valeur de trente années de travail. Nul n'est irremplaçable dans son activité humaine, c'est l'activité elle même qui l'est. Je vous propose de méditer là dessus le matin devant la glace et aussi aux vraies valeurs d'humanité que nous enseigne la pratique musicale.

 

Respectueusement

Monique CHITRY

L’intervention de M. José Martinez

au conseil municipal du 21 février 2014

 

Point n°11 : Débat d'orientation budgétaire 2014 :

          Nous sommes en fin de mandat municipal. Le texte que vous proposez au débat du conseil municipal est édifiant. On a l'impression de lire un document de campagne. Il s'agit là d'une autosatisfaction totale de votre gestion !

Selon vous, tout va pour le mieux et les Baillarguois n'auraient pas d'autre choix que de vous réélire !

 

La démocratie, ce n'est pas cela.

Rien ne sert de gesticuler. D'autant qu'à chaque inauguration en fin de mandat cela coûte cher aux Baillarguois.

Rien ne sert de vous agiter, vous êtes l'équipe sortante et l'heure de votre bilan a sonné.

Je ne débattrai pas avec une équipe sortante. Je livrerai plutôt aux Baillarguois les chiffres et résultats factuels de 13 ans de gestion. Ce sont les résultats officiels du ministère des finances.

 

Les faits sont têtus et indiscutables :

 

-   Taxe d'habitation: 24,43%, c'est le plus fort taux de l'Agglo !

 

* supérieur de 40% à la moyenne des communes de l'Agglo  

      

* Stable depuis 2008 car le mal a été fait au premier mandat

 

-   Taxe foncier bâti: 32,83%, c'est le 3ème taux le plus fort de l'Agglo !

 

* Il est supérieur de 41% à la moyenne des communes de l'Agglo.

  

* + 24% depuis 2008, moyenne annuelle de l'augmentation +5,5%.

 

   Pour le foncier bâti, le mal a été fait au deuxième mandat

 

-Dette: de 365 € à 1345 € par habitants ! :

 

En 10 ans la dette a été multipliée par 4 !!

 

En conclusion,

-       vous avez fait exploser la dette,

-     lors de votre premier mandat vous avez porté le taux de la taxe d’habitation au maxi des taux de l'Agglo

-       lors de votre deuxième mandat vous avez porté le taux de la taxe foncière bâti au 3ème rang des taux de l'Agglo.

 

J’ai essayé tout au long du mandat de vous mettre en garde sur de nombreux sujets. Vous n’avez jamais tenu compte de mes avis. Pire ! Vous m’avez régulièrement invectivé au lieu de respecter une parole différente de la votre. On a toujours à apprendre de l’autre.

Comment peut-on dans ces conditions se présenter la tête haute pour un 3ème mandat ?

Pour ma part, je pense qu'il est grand temps que l'équipe sortante,  SORTE !

Nous sommes en campagne électorale, je n'en dirai pas plus.

 

Forts de ces constats et bilans, maintenant la parole est aux Baillarguois.

 

La démocratie c'est cela et non pas l’auto proclamation de l'équipe sortante !

            Les 23 et 30 Mars prochains, les Baillarguois décideront de l'équipe municipale qui gérera notre commune.

Si les Baillarguois me font confiance et font confiance à mon équipe, je serai le Maire de tous les Baillarguois.

Je prends l’engagement devant tous les Baillarguois, à travers ce conseil municipal, que je respecterai toutes les expressions mêmes si elles sont différentes de la mienne.

 

José Martinez

 

 

Baillargues - 21 février 2014

Un (dernier) Conseil Municipal affligeant.

Que dire du dernier Conseil Municipal de l'actuelle mandature Meissonnier, sinon qu'il fut à la triste image des autres ?

Un début en douceur, quasiment courtois, et puis vient du groupe majoritaire la provocation. Avec des airs de vierge outragée, la majorité municipale se présente en victime des agissements de l'opposition. Et ils commencent à harceler José Martinez, pour le simple plaisir sadique d'essayer de lui faire perdre son sang-froid devant un public quasi-unanimement déjà acquis à la cause de JL Meissonnier.

Monsieur Perrier en professeur faisant mine de donner de leçons à son élève, Madame Destaillats en grande moralisatrice, Philippe Marty et d'autres, tous ensemble avec Jean-luc Meissonnier, pour s'acharner sur José Martinez, quel spectacle !

Quel courage ils montrent ! De quelle dignité ils font preuve ! C'est pitoyable.

Et surtout, en quoi cela est-il constructif pour Baillargues?

Évidemment, ils sont allés jusqu'à reprocher à José Martinez d'être à l'origine de la démolition de la maison de ce pauvre Jean-Luc Meissonnier, et de jeter une famille à la rue, passant totalement sous silence que c'est JLM lui-même qui s'est mis dans son tort en ne respectant pas son permis de construire.

Celui-ci reconnaît d'ailleurs du bout des lèvres qu'il a fait une "erreur d'implantation", et dit s'être excusé, comme si cela d'un coup de baguette magique devait avaliser et rendre légal tout ce qu'il a fait. Il oublie évidemment de dire qu'il avait un permis pour un bâtiment en zone constructible, et qu'il en a construit sept en zone inconstructible, sans compter son petit lac personnel. Légère distraction ?

 

 

 

 

 

 

 

 

                                           Midi libre - 29 mars 2013

                                     CLASH AU CONSEIL MUNICIPAL

 

 

 

Pour consulter cet articlle cliquez sur :

http://www.midilibre.fr/2013/03/29/baillargues-enieme-clash-en-conseil-municipal,668770.php

 

 

 

                      

 

                                 La Gazette - 09 septembre 2012

                                       La météo de La Gazette

 

                                Midi Libre - 17 novembre 2012

                        LE MAIRE QUI NE PAIE PAS D'IMPOTS


                          Pour consulter cet article cliquez sur :

http://www.midilibre.fr/2012/11/16/le-grand-show-du-conseil-baillarguois,595529.php

                              

 

                               Midi Libre - 16 septembre 2012

                          LE MAIRE ATTAQUE SUR SES IMPOTS

 

 

 

          

                      Midi Libre - 17 novembre 2012

                                      

 

                                          Midi Libre - 22 février 2005

 

                         Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se brise !

Pour revenir en haut de page, cliquez sur la flêche se trouvant dans la colonne de gauche

Compteur Global
BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A. D. B.


Dernières informations locales



Baillarguoises, Baillarguois,
En France, le vote n'est pas obligatoire, mais voter est un droit, un devoir civique, mais aussi un acte citoyen et républicain.
Vous venez de vous installer dans notre village, n'oubliez pas de vous faire inscrire, avant la fin de l'année.


OFFICIEL :
Le gouvernement a communiqué les dates des élections municipales :
23 et 30 mars 2014.


L'équipe première du BSBV
a été tenue en échec
par La Peyrade
(2 à 2)


Le bureau de l'ADB souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents qui nous ont rejoint cet été

 

 Toutes les parutions de

A. D. B.

du mois de septembre 2014

 

 
Création d'une nouvelle page : La "Culture en danger"

            

    Mars 2016

31 - Le " lac " prend t-il l'eau ?

http://www.adb34.fr/

-------------------------

NOVEMBRE 2015

06 - Des lendemains funestes

http://www.adb34.fr/

                                 -----------------------

                                      OCTOBRE

02 - Le téléphone phobique

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -----------------------

                                      SEPTEMBRE

22 - Les frasques du maire,

         par une lectrice

          http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

  20 - Communiqué de la M. J. C. à ses adhérents

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

                                 ------------------------

19 - Billet d'humeur du bureau

                         http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

      13 août - Lettre ouverte

aux responsables d'associations.

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -------------------------

15 août - Un magnifique texte du Pasteur Niemöeller, à méditer

http://www.adb34.fr/humeur/

------------------------

15 août - Fermeture de la

M. J. C.

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 

 

OCTOBRE


01 - Midi Libre

Deux femmes sauvées des eaux

http://www.midilibre.fr/2014/10/02/sauvees-des-eaux,1059697.php

 

SEPTEMBRE


23 - La Gazette

Le maire, l'eau froide et le journaliste

http://www.adb34.fr/

 

AOUT

 

11 - Assemblée à la M. J. C.

Dissolution de l'association

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/
 ---------------------------------

 

 JUILLET

 

24 - Coup de blues à la M. J. C.

 ---------------------------------

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 03 - Midi Libre

Enseignants et élèves devant des portes closes.

 http://www.midilibre.fr/2014/06/27/baillargues-enseignants-et-eleves-se-sont-retrouves-devant-des-portes-closes,1016139.php

 ---------------------------------

 

BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A D B





Baillarguoises, Baillarguois,


Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté
et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX
A L'ASSOCIATION


"ACTION ET DEMOCRATIE
A BAILLARGUES"

Vos avis, vos commentaires, vos idées seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture
sur notre site

Baillarguoises, Baillarguois,

Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX A L'ASSOCIATION "ACTION ET DEMOCRATIE A BAILLARGUES"

Vos avis,
vos commentaires,
vos idées
seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture sur notre site


Vos avis, vos commentaires

et vos idées seront

toujours les bienvenus !

 

Pour nous contacter :

Utilisez le formulaire du site

(Voir page : "Contact)

ou

actiondemocratie@laposte.net

 

Votre identité ne

sera publiée

qu'avec votre accord.