La Gazette - 02 octobre 2014

 

BONJOUR, OUI, C'EST BIEN LE MAIRE ...

Baillargues - 20 septembre 2014

Une lectrice, qui a souhaité conserver l'anonymat, nous a fait parvenir le texte suivant :

 

J'ai vu passer la vidéo sur mon mur FB et comme les frasques du maire ont une fâcheuse tendance à m'agacer, je n'ai pas cliqué dessus.
Et puis j'ai vu la pub de careFrance

(http://iletaitunepub.fr/2014/09/03/ice-bucket-challenge-cest-mieux-on-leau/)

qui m'a confirmé que vraiment c'était une ânerie que de gaspiller de l'eau quand elle est si rare pour certains. Un peu comme "Gainsbarre qui brulerait 500 balles", la cote de popularité en moins.
Je me disais que ceux qui faisaient ce challenge étaient vraiment tous des ânes bâtés doublés d'une peau de mouton. Mais j'ai quand même cherché l'historique du challenge avant de critiquer.
ha.
bon.
à l'origine, c'est pour faire parler de la maladie de charcot et récolter des fonds. (vidéo très émouvante ici : http://positivr.fr/alsa-ice-bucket-challenge-haters/)
 Je me suis sentie un peu con.

Alors, je me suis assise sur mes scrupules et j'ai fait tourner le compteur de visionnage : j'ai regardé Jean-Luc Meissonier se faire tremper.
Je passe sur la métaphore du baptème les bras en croix sur le parvis de l’Église qui fera bondir les laïcs (si ce n'est pas déjà fait chaque année quand la mairie expose une crèche dans son hall).
Que fait le maire dans cette vidéo ?
Parle-t-il de la maladie de Charcot ?
non.
pas un mot.
Lui qui est si bavard sur ses titres de maire et de vice-président de l'agglo, écrit-il un mot sur la maladie de Charcot ?
non.
pas une lettre. pas un lien. rien.
il se sert de cette vidéo pour montrer qu'il est jeune et connecté (ouh yeah).
Pour prouver qu'il connait du monde en nominant son-ami-le-maire-de-saint-georges-d'Orques et François-Trinh-Duc-qui-a-si-bien-joué-le-weekend-dernier (ben oui, il a une loge au stade grâce a sa délégation aux sports à l'Agglo)

Enfin il en profite pour tacler Jacques Molénat qui a le premier déterré ses manquements aux règles d'urbanisme et au paiement des impots. Il oublie que la meilleure réponse à faire aux accusations de Jacques Molénat aurait été d'y répondre. il a certes intenté un procès en diffamation mais il n'a pas osé se présenter à l'audience et même l'avocat qui au départ le défendait s'est finalement débiné. C'est dire que c'est vraiment un chic type ce maire.



La rédaction de ADB34.fr invite tous les Baillarguois

à lui adresser un billet d'humeur.

Elle respectera les voeux des auteurs et l'intégralité des écrits.

Votre identité ne sera publiée qu'avec votre accord.

Vos avis et commentaires seront toujours les bienvenus.

 

Baillargues – 19 août 2014

 

Billet d’humeur du bureau de A. D. B.

 

Le maire de Baillargues a une fâcheuse tendance à se foutre ouvertement de la gueule de ses administrés, autrement dit à les prendre pour des demeurés.
C’est ainsi qu’en marge de l’inauguration de la salle Jean Jaurès à la Maison Vigneron le 31 juillet dernier (cf. Midi Libre du 3 août 2014), jour anniversaire de l’assassinat du fondateur de la SFIO par un extrémiste de droite, il a cru bon d’expliquer que s’il avait débaptisé en 2001 la rue Jean Jaurès de Baillargues ce n’était pas du tout par esprit partisan ni pour faire disparaître un témoignage de l’empreinte socialiste sur la commune, mais tout simplement pour faciliter la vie des riverains qui, pas bien futés, avaient du mal à se rendre à Castries…

C’est sans doute le même esprit de simplification qui l’a conduit, à peine deux ans plus tard, à imposer quatre sens de circulation différents sur les 250 m de la rue de la République, installer plus de 15 ralentisseurs dans le centre du village et dessiner un plan de circulation que les GPS les plus perfectionnés n’arrivent pas à décrypter.

En réalité, une grande constante des actions de JLM (on ne peut pas parler de politique tant ces actions sont mesquines) est l’acharnement à démolir tout ce que les équipes municipales menées par Simon Leccia pendant 24 ans ont créé, animé et financé. La liste est longue des associations et structures municipales qui sont passées à la trappe ou ont été écartées depuis 2001, et cette liste s’allonge chaque mois. Le « bilan social » de JLM qui se réclame sans vergogne de Jean Jaurès « pour son implication dans la défense des ouvriers et du monde rural » est tout à fait édifiant, citons de mémoire sans fouiller les archives :

-          Quasi disparition du CCAS et de la Banque Alimentaire, les pauvres n’ont pas leur place à Baillargues,

-          Disparition de la Cave Coopérative et par voie de conséquence du magasin de vente des vins du terroir et donc aussi des deux emplois de ce magasin,

-          Suppression de la Crèche parentale du Petit Bois qui fonctionnait avec une subvention de 20000 €/an, alors que la structure privée qui la remplace aurait un coût de 15000 €/an/enfant (chiffres invérifiables évidemment !). Licenciement sec des employées de la crèche parentale avec consigne à la nouvelle crèche de ne pas les ré-embaucher,

-          Programmes de constructions nouvelles aux quatre coins du village entrainant la disparition des rares espaces verts subsistant encore,

-          A terme, disparition d’au moins 120 hectares de surface agricole pour la réalisation de 3000 logements sur la plaine du Colombier.

Jeunes sans emploi et… sans héritage, jeunes agriculteurs en quête de terrains, venez vous installer à Baillargues, le maire s’occupera de vous et se chargera de vous défendre…

 

Pour revenir sur cette journée du 31 juillet, on notera que P. Saurel a fait très fort ce jour là : pas moins de trois inaugurations « Jean Jaurès », une à Grabels avec René Revol élu du parti Front de Gauche, une à Baillargues avec JLM maire de droite, exclus de l’UMP, dont plus de la moitié de l’électorat a voté Front National aux Européennes, et une à Saint Brès dont le maire se classerait à gauche sans plus de précision, si ce n’est qu’il est cousin de P. Saurel.

 

Et j’aimerais que ces quatre personnages, mijotant dans le « melting pot politique » un peu opaque de l’Agglo, méditent sur cette phrase de Jean Jaurès que P. Saurel a eu l’étonnante lucidité de citer (Midi Libre du 9/08/2014) :

« Chercher la vérité et la dire, c’est cela le courage politique et de ne jamais céder au mensonge triomphant »

 

N.B. L’A. D. B. s’est précisément fixé l’objectif de rechercher la vérité et de combattre le mensonge triomphant.

 

Baillargues 15 août 2014

 

 

 

Le bureau de  A.D.B.                                                          Baillargues le 13 août 2104

 

LETTRE OUVERTE A TOUS LES

RESPONSABLES D’ASSOCIATIONS BAILLARGUOISES

 

     Depuis le milieu de l’année 2013 notre association n’a cessé d’attirer l’attention des Baillarguois sur la vraie nature de Jean Luc Meissonnier et sur les risques que sa réélection leur ferait courir.

 Il a mené une campagne électorale en jouant sur les attaques dont il prétendait faire l’objet et en se faisant passer pour une victime de la vindicte de  A.D.B.

Il a fait fermer ou partir de nombreuses structures associatives depuis 2001 et il a continué en 2013 et 2014 ; arrêtons-nous à ces deux dernières années pour ne pas le victimiser un peu plus :   

    Après la chorale Arioso et Music Aid, est venu (immédiatement après les élections) le tour de l’Ecole de Musique et enfin celui de la M.J.C.  Toutes les deux sont âgées de 30 ans et fortement inscrites dans le paysage et le patrimoine culturel de notre village.

   Même si certains salariés de ces deux dernières structures allaient prendre leur retraite, il n’en reste pas moins que ces décisions brutales et JAMAIS évoquées pendant la campagne électorale ont entrainé une vague de licenciements sans précédent récent sur notre village. C’est un comble pour un maire qui parlait de créer des emplois !

 

  Cette lettre ouverte a pour but de rappeler que pendant cette période, A.D.B. est la seule association baillarguoise à avoir ouvertement combattu cette situation, en parlant même de pratiques fascisantes à ce sujet.

 Le silence fracassant des autres structures associatives de notre village est remarquable et nous nous permettons d’attirer leur attention sur les risques identiques qu’elles encourent. Le jour où elles auront cessé de complaire au maire, elles seront purement et simplement virées.

 

Pour ne pas être trop longs sur ce sujet, nous livrons à leur sagacité ces très belles paroles du pasteur Martin NIEMÖLLER ; vous les trouverez au verso de cette lettre ouverte, elles sont d’actualité… hélas.

 

Quoiqu’il en soit, A.D.B. reste et restera l’association sur laquelle vous pourrez compter en toutes circonstances.    

Un magnifique texte du Pasteur Niemöller, à méditer

 

 

 

Le pasteur Martin NIEMÖLLER a été interné au camp de DACHAU par les nazis.

Il a écrit ce texte particulièrement symbolique sur la nécessaire notion de résistance collective.

 C’est Berthold BRECHT qui en a assuré la rédaction actuelle.

 

«  Je n’ai rien dit… »  par Martin Niemöller.

 

Quand ils sont venus chercher les communistes

Je n’ai rien dit

Je n’étais pas communiste

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes

Je n’ai rien dit

Je n’étais pas syndicaliste

Quand ils sont venus chercher les juifs

Je n’ai rien dit

Je n’étais pas juif

Quand ils sont venus chercher les catholiques

Je n’ai rien dit

Je n’étais pas catholique

Et, puis ils sont venus me chercher

Et il ne restait plus personne pour protester. 

 

               

                      La Gazette de Montpellier - 12 décembre 2013

 


Louisa la courageuse,

se livre à cœur ouvert …

 

Communiqué du bureau de A. D. B.

 

 

Pour revenir en haut de page, cliquez sur la flêche se trouvant dans la colonne de gauche

Compteur Global
BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A. D. B.


Dernières informations locales



Baillarguoises, Baillarguois,
En France, le vote n'est pas obligatoire, mais voter est un droit, un devoir civique, mais aussi un acte citoyen et républicain.
Vous venez de vous installer dans notre village, n'oubliez pas de vous faire inscrire, avant la fin de l'année.


OFFICIEL :
Le gouvernement a communiqué les dates des élections municipales :
23 et 30 mars 2014.


L'équipe première du BSBV
a été tenue en échec
par La Peyrade
(2 à 2)


Le bureau de l'ADB souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents qui nous ont rejoint cet été

 

 Toutes les parutions de

A. D. B.

du mois de septembre 2014

 

 
Création d'une nouvelle page : La "Culture en danger"

            

    Mars 2016

31 - Le " lac " prend t-il l'eau ?

http://www.adb34.fr/

-------------------------

NOVEMBRE 2015

06 - Des lendemains funestes

http://www.adb34.fr/

                                 -----------------------

                                      OCTOBRE

02 - Le téléphone phobique

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -----------------------

                                      SEPTEMBRE

22 - Les frasques du maire,

         par une lectrice

          http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

  20 - Communiqué de la M. J. C. à ses adhérents

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

                                 ------------------------

19 - Billet d'humeur du bureau

                         http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

      13 août - Lettre ouverte

aux responsables d'associations.

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -------------------------

15 août - Un magnifique texte du Pasteur Niemöeller, à méditer

http://www.adb34.fr/humeur/

------------------------

15 août - Fermeture de la

M. J. C.

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 

 

OCTOBRE


01 - Midi Libre

Deux femmes sauvées des eaux

http://www.midilibre.fr/2014/10/02/sauvees-des-eaux,1059697.php

 

SEPTEMBRE


23 - La Gazette

Le maire, l'eau froide et le journaliste

http://www.adb34.fr/

 

AOUT

 

11 - Assemblée à la M. J. C.

Dissolution de l'association

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/
 ---------------------------------

 

 JUILLET

 

24 - Coup de blues à la M. J. C.

 ---------------------------------

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 03 - Midi Libre

Enseignants et élèves devant des portes closes.

 http://www.midilibre.fr/2014/06/27/baillargues-enseignants-et-eleves-se-sont-retrouves-devant-des-portes-closes,1016139.php

 ---------------------------------

 

BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A D B





Baillarguoises, Baillarguois,


Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté
et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX
A L'ASSOCIATION


"ACTION ET DEMOCRATIE
A BAILLARGUES"

Vos avis, vos commentaires, vos idées seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture
sur notre site

Baillarguoises, Baillarguois,

Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX A L'ASSOCIATION "ACTION ET DEMOCRATIE A BAILLARGUES"

Vos avis,
vos commentaires,
vos idées
seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture sur notre site


Vos avis, vos commentaires

et vos idées seront

toujours les bienvenus !

 

Pour nous contacter :

Utilisez le formulaire du site

(Voir page : "Contact)

ou

actiondemocratie@laposte.net

 

Votre identité ne

sera publiée

qu'avec votre accord.