BIENVENUE SUR

 

LE  SITE ADB34.fr

 

 

Baillargues - 08 avril 2016

 

Pour consulter ce document :
 
 
2 - Pour passer à la page suivante, cliquez sur la flèche se trouvant à droite
 

 

 

 

 Baillargues - 31 mars 2016

 

Le "lac" prend-il l'eau ?

La Gazette du jeudi 24 mars dernier a publié un article relatif au “lac” de Baillargues dont les travaux paraissent bien ralentis pour ne pas dire reportés à des jours meilleurs.

Cet article confirme ce que  ADB n’a cessé de dire depuis 2013 : le projet de Jean Luc Meissonnier est pharaonique, mal ficelé et surtout très largement sous-évalué.

La Métropole de Montpellier qui en assume désormais la maitrise découvre l’ampleur des problèmes qui lui ont été transférés et que ADB  avait révélés en temps utiles; notamment les difficultés  d’étanchéisation de la nappe phréatique toute proche...

Dommage pour les contribuables que les prévisions de ADB n’aient pas été prises en compte... 

Le bureau de ADB se propose d’examiner la possibilité d’actions de sensibilisation des élus et de la population plus importantes et plus pugnaces.

Cette affaire ne doit pas être prise à la légère car elle risque de pénaliser gravement et inutilement les finances des collectivités concernées.

 

Baillargues le 6 novembre 2015



DES LENDEMAINS


     FUNESTES

 

DES LENDEMAINS FUNESTES POUR LE CONTRIBUABLE BAILLARGUOIS

 

Nous vous proposons encore une fois de lire le nouvel un article de Jean Marc Aubert paru sur H24 en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Jean Luc Meissonnier, maire de Baillargues, fait encore parler de lui et ce n’est pas à son avantage.

Il a été reçu par le Préfet ce lundi pour se faire signifier que l’état des finances de la ville était dans une situation critique et qu’il convenait de prendre des mesures – sans doute drastiques- pour tenter de les redresser.

Pendant toute la campagne des dernières élections municipales ADB n’a cessé de tirer la sonnette d’alarme sur cette situation et sur les opérations hasardeuses de J.L.Meissonnier, que ces opérations concernent la ville ou son patrimoine personnel.

On se souvient qu’il a été contraint par le Préfet d’abattre sa maison, qu’il avait construite sur un terrain non constructible, et dont il ne payait pas les impôts y afférents. Cela dit, il reste encore cinq édifices à démolir.

Aujourd’hui, c’est sur la situation financière – catastrophique – de Baillargues que se penche le Préfet. En raison de l’incompétence d’un Maire qui se piquait lors de la dernière campagne électorale d’avoir une " gestion très professionnelle " des finances de la ville.

Chacun voit ce qu'il en est. Et les contribuables baillarguois comprendront vite qu'ils ont été floués par les mensonges de Meissonnier.

Aujourd'hui, d'après lui, il ne lui reste qu'à augmenter les impôts locaux – il avait promis lors de sa campagne la stabilité – ou à accepter la mise sous tutelle des finances de la ville, ce que son orgueil ne peut accepter.

Il n'envisage évidemment pas de réduire les dépenses somptuaires dont il a besoin pour satisfaire son ego.

Ne rêvons pas, Jean-Luc Meissonnier va essayer de se faire passer pour une victime : victime de son bon cœur qui ne voulait pas faire mal au porte-monnaie des Baillarguois, victime de l'État qui a réduit ses dotations – mais toutes les communes de France sont à la même enseigne, victime du Préfet qui s'acharne contre lui, victime de ses opposants qui s'acharneraient à le dénigrer, alors qu'ils ne font que dire tout simplement la vérité.

 

Qui croit encore aux mensonges de Jean-Luc Meissonnier ?

 

 

http://infos-h24.fr/2015/11/05/dette-de-baillargues-apres-le-prefet-le-maire-va-devoir-affronter-lopposition/

 

 

                                            Baillargues - 28 octobre 2015

 

 

               

Le maire et le préfet

 

 

LA (MAUVAISE) GESTION DU MAIRE DE BAILLARGUES

 

Jean-Luc Meissonnier tenait à son image de gestionnaire avisé et rigoureux. Mais il ne peut plus désormais donner le change.

ADB le savait, le dénonçait, notamment lors de la campagne des dernières élections municipales. Baillargues a d'importantes difficultés financières, à tel point que son Maire est convoqué chez le Préfet ( voir article ci-dessous de H24 )

Malgré les tentatives de Meissonnier pour cacher sa mauvaise gestion, malgré la réduction drastique des subventions aux associations, la fermeture de la MJC, de l'école municipale de musique, et bien d'autres tours de vis, tout ceci motivé par des prétextes fallacieux, la réalité a rattrapé le Maire.

Et ne parlons pas des dépenses liées au lac et son wakeboard, investissement inutile qu'il tente de refiler à l'agglo.

Tout ceci, et bien d'autres pratiques du Maire, ADB en a parlé, l'a mis sur la place publique, pour essayer d'infléchir les décisions déraisonnables du Maire.

Rien n'y a fait. Muré dans son orgueil et son entêtement, Meissonnier a persisté à nier la réalité, à nier les désastreuses conséquences financières (et humaines) de sa gestion autoritaire.

Mais les faits sont têtus, et le voilà qui doit s'expliquer devant le Préfet, et peut-être même la gestion financière baillarguoise sera-t-elle mise sous tutelle en raison de l'incapacité du Maire.

De quoi sera fait demain ? Le contribuable baillarguois le saura bientôt.

Ne rêvons pas, ce sera vraisemblablement douloureux.

C'est bien le contribuable qui paiera la mauvaise gestion d'un Maire qui n'aime que les dépenses somptuaires axées en priorité sur la promotion de sa propre image, suivi par une équipe municipale instamment priée de voter " oui " à ses moindres désirs.

 

Décidément, Jean-Luc Meissonnier ne fait plus illusion.

Combien de temps encore devrons-nous le subir ?

 

Pour consulter cet article, cliquez sous le lien ci-dessous :

http://infos-h24.fr/2015/10/27/baillargues-endettement-record-le-maire-convoque-chez-le-prefet/

 

 

                         Baillargues le 28 octobre 2015


             
    Le maire et le préfet ( II )


                  Baillargues - 30 octobre


Le maire et le préfet ( III )


                           

                        

                        Baillargues - 18 octobre 2015

 

 

                                    ALGARADE

                                                                                          A LA FOIRE !

 

 

 

Le Maire ne se calme pas…

Pendant l'été, la chasse aux sorcières ne s'est pas arrêtée parmi les personnels de la Mairie qui ne sont pas des inconditionnels de Jean-Luc Meissonnier. Bien sûr, tout cela se passe en silence…

Moins silencieuse, toutefois, l'algarade entre le Maire de Baillargues et Youssous Rabii, tous deux vice-présidents de Montpellier Métropole Méditerranée, qui s'est déroulée à la foire de Montpellier. Et à quel propos? Parce que Meissonnier ne supporte pas que Monsieur Rabii reçoive à l'hôtel de la Métropole un raseteur qui, lors de la dernière campagne des élections municipales, s'était affiché sur une photo avec José Raymond Martinez.

Monsieur Meissonnier continue à vouloir imposer aux uns et aux autres leurs fréquentations ou leurs amitiés. Tout cela sent très fort la dictature.


Pour en savoir plus :

http://infos-h24.fr/2015/10/14/deux-elus-de-la-metropole-de-montpellier-en-viennent-aux-mains-a-la-foire/


Décidément, Meissonnier ne fait pas honneur aux fonctions qu'il occupe.



 

Baillargues le 12 juillet 2015

 

"Accusé d'évadé fiscal" par l'hebdomadaire

 "La Gazette de Montpellier"

J. L. Meissonnier avait attaqué le journal en diffamation.

 

 

Le tribunal l'a débouté de ses demandes.

 

A. D. B. 34 publie les attendus du tribunal :

( Veuillez cliquer sur ce lien : )

 

http://www.adb34.fr/le-maire-en-d%C3%A9licatesse/

                                                                         

Baillargues - 12 juin 2015


Du nouveau dans l'immobilier

 et l'urbanisme à Baillargues


Analyse d’un permis de construire

rue de la Croix d’ Avignon à Baillargues

 

De nombreux Baillarguois s’inquiètent de la teneur et des conséquences d’un permis de construire  (PC 034 022 14 M0037)  affiché rue de la croix d’Avignon sensiblement à hauteur des N°  11 et 13 et daté du 30/04/2015.

Ce permis est affiché, et donc consultable par tout un chacun, depuis les premiers jours de Mai 2015 ; il est signé par M. Christophe Kaszuba, adjoint chargé de l’urbanisme à la Mairie de Baillargues, à la suite d’une demande qui daterait de décembre 2014. L’arrêté qui l’accorde, est numéroté 2015-109.

Il y est fait état d’un projet de création de 72 logements (nouvelle construction) sur un terrain de 4200 m2. Le plancher créé serait de 4060 m2 sur une hauteur de 11,42 m (soit R+3 ?).

Les parcelles concernées par ce projet sont numérotées AO 327 et AO 337 en partie. La première citée figure bien au plan cadastral de la ville mais la seconde n’y figure pas ou pas encore. A notre connaissance le promoteur désigné n’est jamais intervenu à Baillargues.

Voilà donc un nouveau projet immobilier qui densifiera un peu plus le bâti de notre ville. Les premières réflexions que nous inspire ce projet sont les suivantes, étant entendu qu’il ne s’agit pas d’affirmations mais de réflexions qui ne sont pas définitives et qui reposent pour l’instant sur des éléments qui restent à affiner.

A l’examen du plan cadastral de Baillargues on peut constater que :

- la contenance de la parcelle AO 327 qui existe bien peut être estimée à 1600/1700 m2 et l’immeuble qu’elle contient à 200 m2. Elle ne suffit donc pas à recevoir le projet décrit : plus de 4000 m2 à construire et plus de 400 m2 à démolir préalablement.

- les seules parcelles contigües sont numérotées AO 332 et 331 ; la première citée ne figure pas dans le projet. On peut donc raisonnablement penser que la parcelle AO 331 sera, elle, concernée par le projet, après mise à jour cadastrale en cours. Les adhérents et les sympathisants de notre association n’ignorent pas que cette parcelle (en partie constructible) appartient ou appartenait à M. Jean Luc Meissonnier ; il y avait fait édifier plusieurs bâtiments en zone inconstructible, non conformes au permis de construire qu’il avait obtenu en 2007. Il s’était engagé à les démolir en totalité aux termes d’un permis de démolir délivré le 20/09/2012  et le Préfet devait s’assurer de sa bonne exécution. On sait que la villa a bien été détruite mais qu’il reste plusieurs édifices encore visibles sur des photos aériennes.

Comme indiqué ci-dessus nous ne nous étendrons pas davantage sur une situation que nous ne connaissons pas encore complètement, mais sur laquelle nous allons porter une grande attention. Nous ne manquerons pas d’informer régulièrement nos adhérents de l’évolution de nos démarches.


                      Baillargues - 27 mars 2015

Affaire Jean Luc Meissonnier / La Gazette

 

Le Tribunal correctionnel


 de Montpellier fait


éclater la vérité

 


La Gazette de Montpellier - 22 mars 2015

Après plus de deux ans d’attente le verdict est tombé !

 

Le journaliste Jacques Molénat

et La Gazette  l’emportent 

sur Jean-Luc Meissonnier.      

 

Le bureau de l’A. D. B. commentera

prochainement cette décision de justice

 

  

               

                   Le service audiovisuel de

 

                      « ADB34.fr »


                a réalisé cette vidéo :     




LE BUREAU D’A. D. B., TRES TOUCHE PAR

LES DRAMES SURVENUS DERNIEREMENT,

VOUS LIVRE SES REFLEXIONS …

 

  Depuis l’attentat contre « Charlie Hebdo » le7 janvier 2015, les membres du bureau d’ADB ont beaucoup « échangé » ; voici quelques extraits de leurs réflexions.

1 - Hier j’ai eu l’occasion de parler avec plusieurs personnes de ces abominables assassinats perpétrés dans les locaux de Charlie Hebdo.  Je me permets ce petit mot car j’ai senti parfois des risques, voire des tentations, d’amalgame. Je pense que  mon expérience personnelle, mes longs séjours à l’étranger et les nombreuses recherches et/ou  lectures que j’ai pu faire sur le sujet m’autorisent quelques remarques ; permettez- moi de vous les faire partager très amicalement.

Le terrorisme n’a pas d’âge ; il n’a pas non plus de religion, ni de nationalité et encore moins de couleur de peau. Quel que soit le nom dont il s’affuble ou le motif dont il se prévaut, il reste du terrorisme. Souvent aveugle et toujours « tripal », acculturé et irréfléchi : si les terroristes réfléchissaient, ils ne feraient pas ce qu’ils font. Un illuminé est-il capable de réflexion ? Dans toutes les régions du monde et à toutes les époques il y a eu des terroristes et des extrémistes pour essayer d’imposer leur loi, leur religion ou leurs pratiques. Ils peuvent se parer de tous les noms ou se cacher derrière des intentions louables ou pas, ils restent des intégristes aveugles. Lorsque les actes qu’ils commettent  se font au nom d’une religion - quelle qu’elle soit- c’est encore pire, me semble-t-il. Si vous en avez le temps, lisez Les Justes de Camus  ou  Les Mains Sales de Sartre ; on en ressort différent.

2 - Charlie avait des idéaux, les intégristes ont des idées basses...Je suis choquée/effrayée/en colère contre cette montée communautariste, raciste, fasciste que je sens venir... Une amie disait hier qu'un petit garçon de 7 ans avait peur d'aller à l'école car il est musulman. Quelle tristesse pour cet enfant, et pour beaucoup d'autres encore. Je suis aussi pleine de doutes quand je prends conscience du phénomène "je suis Charlie" et que personne "n'est" toutes ces lycéennes enlevées par Boko-haram par exemple. Une vie de lycéenne aurait-elle moins de valeurs que celle d'un flic ou d'un dessinateur ? Je me sens perdue et impuissante !

3 - On n’a pas assassiné quelqu'un ou quelques-uns. On a assassiné la liberté ; c'est plus que du terrorisme, c'est de la barbarie !

  4 - C'est une véritable guerre de l'intérieur que nous devrons mener dans les jours et les mois à venir pour défendre les valeurs républicaines, laïques et démocrates auxquelles nous sommes attachés. Pour cela il me semble indispensable de réunir, derrière ces VALEURS, toutes les composantes de notre République.

5 - C'est vrai que ce sont les sentiments de rage et d'impuissance qui reviennent en premier. Que dire, que faire ?  Face à des fous malins, armés et entrainés que peuvent faire des intellos qui n'ont que l'écrit et la parole à opposer ? Mais ce grand élan de solidarité et d'union qui se manifeste en ce moment est plutôt réconfortant, mais il ne faudrait pas qu'il ne dure que le temps que les médias lui accorderont. Il faut l'élargir, il faut dénoncer les crimes contre la liberté et l'indépendance de tous ces criminels partout dans le monde; il faut dire haut et fort que ce ne sont pas des musulmans mais seulement des fous sectaires qui brandissent leur lecture moyenâgeuse du Coran pour justifier leurs crimes qui sont sordides. Les principales victimes de ces criminels sont les musulmans et par extension les Arabes, mais pas seulement à nos portes. Il faut élargir notre solidarité et notre soutien aux deux journalistes tunisiens égorgés en Libye avant hier, aux filles enlevées par Boko-Haram dont on ne parle plus depuis les affichettes "Bring back our girls", aux seize villages du sud du Tchad rasés et exterminés par Boko-Haram cette semaine encore, à nos amis syriens écrasés par Daech et aussi par Bachar qui n'est pas un islamiste illuminé mais bien un dictateur fou, etc. Il faut dénoncer sans cesse et ne rien laisser passer aux extrémistes de tous poils ! Et pourquoi pas relayer sur un forum certains appels et prises de positions comme celui qui suit.

6 - Partout dans le pays, les réactions d’ampleur exceptionnelle qui ont eu lieu dès la connaissance des faits ont montré l’attachement de toute la population aux libertés fondamentales. La communauté scientifique et universitaire condamne cette attaque contre la liberté de la presse, les libertés académiques et les libertés en général.

Les organisations soussignées rappellent que le savoir et les connaissances se construisent autour des libertés académiques et de l’esprit critique. Dans la lutte contre le racisme et toutes les formes d’intolérance, les enseignants-chercheurs, les chercheurs, tous les personnels de l’ESR et les étudiants ont un rôle particulier à jouer en s’opposant à la violence et au refus de l’autre, en démontant toutes les tentatives d’amalgame ou de récupération et en agissant pour le respect de tous les droits humains.

Les organisations soussignées appellent l’ensemble des personnels et des étudiants à participer aux grandes initiatives déjà programmées, notamment aux manifestations du week-end (samedi 10 janvier à Lille et Toulouse - dimanche 11 janvier à Paris : République à 15 h - Dimanche 11 à Montpellier : 15 h place du Nombre d’Or ). »

Organisations signataires : FSU (SNESUP, SNCS, SNEP, SNASUB, SNETAP) – CGT (SNTRS, FERC’SUP, CGT INRA) – SNPTES - SGEN Recherche EPST – Sud Recherche EPST - UNSA (Sup Recherche, A&I, ITRF.Bi.O) – UNEF – FAGE - SLU

 

 

 

 

Baillargues - 15 novembre 2014

 

 

UNE OFFRE  DOUTEUSE

Les élus de  “Ensemble pour Baillargues”, ont mis ce texte ci-dessous sur facebook en début de semaine ; La Gazette s’en était déjà fait l’écho la semaine dernière. Les membres du bureau de ADB, présents à la cérémonie du 11 novembre, ont été interrogés par plusieurs Baillarguois, surpris par la censure d’un écrit de l’opposition dans le dernier numéro du magazine municipal (voir copie ci-dessous).

ADB vous en livre la teneur, sans commentaire, et vous encourage à le faire circuler.

 

"Vous avez certainement remarqué le vide à la place de notre publication habituelle dans la Tribune politique (en orange) dans le dernier numéro du MAG de Baillargues. Voici notre texte qui n'a pas été publié car la rédaction a jugé ses propos diffamatoires...Jugez-le vous mêmes !

 

Premier marché public et déjà des doutes…

Un marché à bons de commandes de 1,9 millions d’euros sur 5 ans a été attribué par la commission d’Appel d’Offre que préside le Maire. Ce marché, équivalent à 10 ans de budget de l’école de musique fermée en juin dernier faute de finances, vise à mettre en place la vidéo-surveillance sur le Pôle d’Echanges Multimodal dans un premier temps.

Outre le fait que les Baillarguois supportent seuls la charge d’un équipement dont bénéficient d’autres communes, certains éléments de la procédure nous ont interpellés.

Hasard ou pas, notre élu siégeant à la commission d’appel d’offre n’a jamais été convoqué, pas plus qu’il n’a reçu les rapports d’analyse des offres,

Hasard ou pas, une seule entreprise avait répondu à ce marché et l’a obtenu,

Et pour finir de nous faire douter, malgré nos courriers, à ce jour, nous n’avons toujours pas reçu d’explications du Président de la Commission d’Appel d’Offre sur ces dysfonctionnements.

Face à cette opacité, nous avons décidé d’en informer le Préfet.

 

Sylvain Fourel, « Ensemble Pour Baillargues »

 

 

 

 

       LE MAIRE, CE HEROS ...

Midi Libre – 01 octobre 2014

 

A son tour, ADB félicite le maire pour cet acte courageux, et se réjouit de cette bonne nouvelle.

Car hélas, la presse a plus souvent parlé de ses indélicatesses avec les règlements fiscaux et urbanistiques, ou de son triste comportement avec les associations qui n’ont pas l’heur de lui plaire ; voir notre site  adb34.fr .

Dans nos félicitations nous n’oublions pas le très discret Baillarguois juché sur son tracteur qui a également sauvé une autre dame, le même jour et presque au même endroit.

Nous n’oublions pas non plus TOUS les autres bénévoles héraultais, ni les agents de l’Etat ni ceux des collectivités qui ont œuvré, lutté et aidé les sinistrés de la région de façon anonyme et désintéressée.

Ils n’ont pas eu le droit à la même publicité pour leurs actes et ils n’en sont que plus méritants.

 

 

Pour consulter cet article, cliquez sur ce line :

http://www.midilibre.fr/2014/10/02/sauvees-des-eaux,1059697.php

 

    Baillargues - 23 septembre 2014

 

Le seau pour un … sot !

 

 

Le «Ice Bucket Challenge», devenu phénomène mondial grâce aux réseaux sociaux, consiste à se verser un seau d'eau glacée sur la tête, ou à faire un don, souvent les deux, à l'association ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot ou sclérose latérale amyotrophique - une maladie neurodégénérative.

 

De nombreuses personnalités, très souvent des hommes politiques, profitent de cette pandémie qui a envahi la toile pour faire parler d’eux.

Le maire de Baillargues, accompagné du curé de la paroisse, s’est plié à ce nouveau rituel, accompagné par le service de communication de la ville qui a filmé l’évènement.

L’eau est devenue une denrée rare, elle est même précieuse pour des millions de gens qui en manquent. Pourquoi la gâcher ?

On peut faire un don sans mise en scène, il n’en a que plus de valeur.

 

  Pour consulter la vidéo, cliquez sur ce lien :

https://www.youtube.com/watch?v=jsIyxhbnl1c

 

 

 

La Gazette - 18 septembre 2014

 

 

Le Ice Bucket Challenge

c’est mieux quand on a de l’eau.


L’agence Rosbeef! a souhaité répondre de manière intelligente au buzz de l’été, le Ice Bucket Challenge. Ce phénomène qui consiste à se verser un sceau d’eau glacée sur la tête, en réalisant un très bon print pour l’ONG CARE.

Sur le print, l’agence nous rappelle que l’eau est rare, et que 768 millions de personnes n’y ont pas accès encore aujourd’hui…

Baillargues - 15 août 2014

 

FERMETURE DE LA M. J. C.

 

Le maire nouvellement réélu n'aime décidément pas la culture. L'entreprise de démolition systématique de tout ce qui touche de près ou de loin à la culture continue. Cela avait été mis en place avec beaucoup d'énergie lors des mandats de ses prédécesseurs. Mais la haine qui anime Jean-luc Meissonnier ne connaît que peu de limites.

 

Pour lire cet article, cliquez ici.

 

 

Baillargues 15 mai 2014

 

    Dans son numéro du Jeudi 08 mai dernier, La Gazette a publié un courrier qui lui était adressé sous le nom de Hilham Renavo.
       Nous tenons à remercier Mme Hilham Renavo de faire partager sa déception aux lecteurs de La Gazette ; elle cache sans doute derrière ce pseudonyme un (ou une) admirateur de J.L. Meissonnier. Par souci de transparence, nous avons décidé de publier sur le site de ADB l’intégralité de ce courrier ainsi que la réponse de La Gazette, en y joignant néanmoins, un petit commentaire.
    Après la décision des “plus anciens représentants” de la liste J’M Baillargues de ne pas siéger au conseil municipal, nous avons été saisis de ce problème par de nombreux Baillarguois, ayant voté pour une liste d’opposition classée à gauche ;  nous leur avons répondu que :
      - comme le précise la réponse de La Gazette, il ne s’agit pas d’un renoncement mais d’un changement et d’un rajeunissement d’équipe.
     -  personne n’a baissé les bras puisque le Tribunal Administratif a été saisi d’une fraude pour le moins étonnante : des électeurs (sans doute  proches de Jean Luc Meissonnier ) ont été domiciliés et inscrits sur la liste électorale de Baillargues DANS UNE RUE DU VILLAGE QUI N’ EXISTE PAS : la rue de la mairie ! !
    - enfin comment nous reprocher d’avoir trop insisté sur les tricheries de JLM, alors que par ailleurs nous avions l’image de candidats trop “gentils” et trop discrets face à un adversaire réputé plus pugnace ?
  
   N.B. Nous en profitons pour signaler à nos fidèles lecteurs que ADB continue d’exister et d’être attentive à la vie baillarguoise ; son site sera régulièrement alimenté. Vous y trouverez entre autre et autant que faire se peut les PV des conseils municipaux lorsque ceux-ci auront été adoptés   

Baillargues le 15 mai 2014

Pour découvrir cet article, cliquez sur ce lien : http://www.adb34.fr/humeur/

 

Découvrez le constat d’huissier,

concernant le « Chemin de la Commune de Paris »,

annexé par M. Jean-Luc Meissonnier, maire de la ville.

 

http://www.adb34.fr/le-maire-en-d%C3%A9licatesse/

 

 

 

Pour consulter ce document cliquez sur :

Le Préfet nous donne raison !

 


LE PREFET NOUS DONNE RAISON !

 

 

"Le Préfet de l'Hérault informe l'ADB


qu'il a sommé Jean-Luc Meissonnier,


 maire de Baillargues,


de procéder à la démolition

 

des bâtiments qu'il aurait

 

construits illégalement"

 

 

 


 

 

 

UN GRAVE DIFFEREND OPPOSE
LA "CHORALE ARIOSO" ET LE MAIRE.

 

La chorale disparaît du paysage associatif et culturel de la ville.

 

Pour consulter cet article, cliquez sur :

http://www.midilibre.fr/herault/baillargues/

 

Voir la lettre ouverte adressée au maire de Baillargues en page "La vie du village"

 

 

Baillarguois, Baillarguoise,

 

Vous

- êtes impliqué dans la vie associative, sociale, culturelle, sportive de Baillargues et vous souhaitez faire entendre vos idées d'amélioration;

- pensez que l'enfance et la jeunesse méritent une attention et des actions particulières;

- êtes soucieux de la préservation de notre environnement;

- souhaitez débattre et agir avec d'autres pour construire le Baillargues de demain

  ou tout simplement vous habitez Baillargues et la vie du village vous intéresse;

 

Nous

- sommes attachés au respect de la démocratie et des opinions de chacun;

- avons comme valeurs : liberté, fraternité, respect de l'autre, honnêteté ...

- pensons qu' il est important d'offrir à chacun l'occasion de s'engager en tant que citoyen dans la 

  mesure de ses moyens.

 

NOUS ADHÉRONS À L'ASSOCIATION "ACTION ET DÉMOCRATIE BAILLARGUES" ET VOUS Y ATTENDONS POUR PRÉPARER ENSEMBLE NOTRE AVENIR ET CELUI DE NOS ENFANTS.

 

 

 

 

 

 

La Gazette de Montpellier - 26 juillet 2012

 

 

 

 

L'article de presse qui

 

   qui a tout déclenché !  

 

Voir :  http://www.adb34.fr/le-maire-en-d%C3%A9licatesse/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour revenir en haut de page, cliquez sur la flêche se trouvant dans la colonne de gauche

Compteur Global
BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A. D. B.


Dernières informations locales



Baillarguoises, Baillarguois,
En France, le vote n'est pas obligatoire, mais voter est un droit, un devoir civique, mais aussi un acte citoyen et républicain.
Vous venez de vous installer dans notre village, n'oubliez pas de vous faire inscrire, avant la fin de l'année.


OFFICIEL :
Le gouvernement a communiqué les dates des élections municipales :
23 et 30 mars 2014.


L'équipe première du BSBV
a été tenue en échec
par La Peyrade
(2 à 2)


Le bureau de l'ADB souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents qui nous ont rejoint cet été

 

 Toutes les parutions de

A. D. B.

du mois de septembre 2014

 

 
Création d'une nouvelle page : La "Culture en danger"

            

    Mars 2016

31 - Le " lac " prend t-il l'eau ?

http://www.adb34.fr/

-------------------------

NOVEMBRE 2015

06 - Des lendemains funestes

http://www.adb34.fr/

                                 -----------------------

                                      OCTOBRE

02 - Le téléphone phobique

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -----------------------

                                      SEPTEMBRE

22 - Les frasques du maire,

         par une lectrice

          http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

  20 - Communiqué de la M. J. C. à ses adhérents

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

                                 ------------------------

19 - Billet d'humeur du bureau

                         http://www.adb34.fr/humeur/

                                ------------------------

      13 août - Lettre ouverte

aux responsables d'associations.

http://www.adb34.fr/humeur/

                                -------------------------

15 août - Un magnifique texte du Pasteur Niemöeller, à méditer

http://www.adb34.fr/humeur/

------------------------

15 août - Fermeture de la

M. J. C.

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 

 

OCTOBRE


01 - Midi Libre

Deux femmes sauvées des eaux

http://www.midilibre.fr/2014/10/02/sauvees-des-eaux,1059697.php

 

SEPTEMBRE


23 - La Gazette

Le maire, l'eau froide et le journaliste

http://www.adb34.fr/

 

AOUT

 

11 - Assemblée à la M. J. C.

Dissolution de l'association

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/
 ---------------------------------

 

 JUILLET

 

24 - Coup de blues à la M. J. C.

 ---------------------------------

http://www.adb34.fr/la-culture-en-danger/

 03 - Midi Libre

Enseignants et élèves devant des portes closes.

 http://www.midilibre.fr/2014/06/27/baillargues-enseignants-et-eleves-se-sont-retrouves-devant-des-portes-closes,1016139.php

 ---------------------------------

 

BIENVENUE SUR LE
SITE DE L'A D B





Baillarguoises, Baillarguois,


Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté
et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX
A L'ASSOCIATION


"ACTION ET DEMOCRATIE
A BAILLARGUES"

Vos avis, vos commentaires, vos idées seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture
sur notre site

Baillarguoises, Baillarguois,

Si vous êtes attachés au respect de la liberté, de la fraternité, de la loyauté et de l'honnêteté

ADHEREZ NOMBREUX A L'ASSOCIATION "ACTION ET DEMOCRATIE A BAILLARGUES"

Vos avis,
vos commentaires,
vos idées
seront toujours
les bienvenus !

CONTACTEZ NOUS

Bonne lecture sur notre site


Vos avis, vos commentaires

et vos idées seront

toujours les bienvenus !

 

Pour nous contacter :

Utilisez le formulaire du site

(Voir page : "Contact)

ou

actiondemocratie@laposte.net

 

Votre identité ne

sera publiée

qu'avec votre accord.